Quatre conseils pour éviter le bris de vitres par choc thermique

Vous êtes installé dans votre véranda en profitant de la vue sur le jardin quand vous remarquez tout à coup une fêlure dans la vitre. Ce scénario, vous préférez l’éviter. Les écarts de température sont l’un des principaux facteurs de risque dans les bris de verre, et la casse thermique n’est malheureusement pas couverte par la garantie. Vous pouvez éventuellement recourir à votre assurance, mais pour éviter la paperasse et le désagrément d’une vitre fêlée, mieux vaut prévenir que guérir. Voici quatre conseils pour éviter le bris thermique du verre.

1. Prévoyez une distance entre le vitrage et le store

Un bris de verre par choc thermique est provoqué par des tensions nées d’un écart de température dans deux zones contiguës d’une même feuille de verre. Pour éviter la casse thermique, prévoyez de préférence une distance minimale de 40 mm entre la vitre et les rideaux ou les stores. La manière dont vous utilisez votre store joue également un rôle. Quand vous baissez un screen jusqu’à la moitié de la vitre, vous créez une différence de température. C’est pourquoi il est préférable d’ouvrir ou de fermer totalement les screens.

2. Prévoyez une distance entre la vitre et le mobilier

Des meubles trop proches du vitrage peuvent aussi être à l’origine de la casse thermique des vitres. Un exemple : quand vous placez un fauteuil foncé contre une fenêtre, il recouvre partiellement le verre à l’intérieur. La zone plus foncée attire beaucoup de chaleur du soleil, si bien que le fauteuil chauffe, mais aussi le verre tout contre. La partie où le fauteuil et la fenêtre ne se touchent pas reste froide. Lorsque cet écart de température est trop important, cela provoque une fissure thermique. Veillez par conséquent à maintenir une distance d’au moins 50 cm entre vos meubles et le vitrage.

3. Évitez les rayons froids et chauds directement sur les fenêtres

Les systèmes de chauffage et de ventilation peuvent également provoquer des bris de vitre par choc thermique. Évitez les systèmes d’air conditionné et de chauffage qui envoient directement de la chaleur ou du froid sur les vitres de votre véranda. Placez-les à au moins 20 cm du vitrage. Veillez également à ce qu’ils soufflent parallèlement au vitrage ou vers le centre de la pièce.

4. Ne collez rien sur les vitres

Les autocollants ou posters foncés sur le vitrage peuvent eux aussi être à l’origine de casse thermique. Réfléchissez donc deux fois plutôt qu’une à l’endroit où vous mettez vos posters. De plus, en ne collant rien sur les fenêtres, vous faites entrer plus de lumière du jour dans la maison. 

Vous souhaitez en savoir plus sur les bris de vitres dus à un choc thermique ou à d’autres motifs ? Vous avez d’autres questions relatives à votre véranda ? Contactez-nous, nous vous conseillerons avec plaisir.

Contact

Duisburgsesteenweg 6 3090 Overijse
info@group-vrebos.be
T 02 687 46 29
F 02 687 21 05


Notre gamme
Privacy

Abonnez-vous à notre newsletter

{{ newsletter_message }}

x

{{ popup_title }}

{{ popup_close_text }}

x